Sculpture: Nathalie Pitel

Le travail de la sculptrice Nathalie Pitel se situe entre la sculpture et l’installation.

Elle déforme, abime, gratte la matière pour en faire renaitre quelque chose de vivant, organique, voire sacré.

Sans cesse dans un travail de recherche, elle crée l’accident dans la matière, aime apparenter ces recherches à de l’archéologie.

Gratter autour de l’os, creuser le métal pour trouver un trésor, une espèce disparue, pour créer une archéologie moderne peuplées de nouveaux fossiles.

Elle est à la recherche de vestiges d’un monde où le temps est une fuite et le progrès destructeur.

Entre réalité et science fiction, elle enterre et déterre les restes d’une civilisation inconsciente et déjà condamnée.

On pourrait lors citer Paul Virilio: 

«Pas d’acquis sans perte. Si inventer la substance, c’est indirectement inventer l’accident, plus l’invention est puissante, performante, et plus l’accident est dramatique.»

Un univers aussi puissant que fascinant, à découvrir en volume et vibration..