Photo: JY Corre

D'une tentative de suicide jeune, tandis qu'on lui refusait le parcours d'artiste que tout son être appelait, il a gardé cette philosophie de la vie: "La mort, c'était facile, et si je m'ennuie à nouveau, je sais comment faire."

Depuis, le photographe Jean-Yves Corre ne s'ennuie pas. Au contraire. Et il participe et continue de nous émouvoir, surtout..

Détaché des modes et des codes, même s'il aurait voulu faire partie du mouvement surréaliste (mais "je suis né trop tard pour ce faire"), JY Corre joue à se faire plaisir, et nous faire plaisir, rebattant les cartes du convenu, de l'attendu, pour mieux surprendre.

Facétieux, jubilant, qu'importe la litanie de ses prix ou participations à des salons d'art en tant qu'invité d'honneur. Seul lui importe l'instant.

Invitation au voyage en des terres de fraîcheur et de liberté..