Peinture: Marion Le Pennec

Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts décoratifs (Paris), Marion Le Pennec est courtisée dès sa sortie d'école par l’Opéra de Paris en tant que décoratrice-costume. Elle poursuit avec une mission d’enseignement à l’université de Windhoek (Namibie) puis repart vivre en Bretagne où elle entame un travail de plasticienne textile avec une collection de « Morceaux de nuit ».

Parallèlement, elle mène un parcours d'initiatrice aux arts, portée par la conviction que la pratique de la Création (quelque soit le « chant » artistique) est essentielle au développement de l'individu et du citoyen en tant qu'initiation à Soi-même.

Son travail de peinture lui ayant donné une notoriété grandissante, Marion Le Pennec s'y consacre désormais pleinement, caressant les supports variés par une peinture à l’encre de Chine, qu’elle utilise parfois en combinaison avec d’autres matériaux.

Cette grande passion pour l'encre, associée à sa partenaire, l'eau, est pratiquée comme un chant de l'instant, nourrie par la tradition de « l'unique trait de pinceau » propre à la peinture asiatique.

Ses peintures ainsi nées du souffle et du corps, nous racontent le Tao, l' Être au monde, la présence de l'impalpable, le chant de l'arbre, le vide d’où naît chaque chose, le silence…

De ces noirs et blancs mêlés, lavés, rehaussés, émerge une danse d'ombres et de lumière qui s'attache à remonter à la racine du visible pour rencontrer l’invisible.