Peinture: Claude Duvauchelle

Au cours des années 80, Claude Duvauchelle séjourne durant 5 années à Milan où il rentre aux Beaux-arts de Brera. Parallèlement il découvre in situ l’art de la Renaissance italienne, et en retient les leçons édifiantes des anciens (Le Caravage, Mantegna, etc.). Toutes ces peintures de martyrs et crucifixions l’ont fortement et durablement impressionné. Il perfectionne son approche du dessin par le biais de l’apprentissage de la bande dessinée à l’école « Scuola del Fumetto » à Milan.

De retour à Paris et après une dizaine d’années de pratique de la peinture, il sent la nécessité d’aborder le volume et s’inscrit aux Ateliers Beaux-arts de la ville de Paris en section sculpture.

Depuis plus de vingt ans, le corps humain, est son sujet de prédilection. Source d’inspiration inépuisable, il lui permet de traduire les émotions, tensions et espoirs de l’homme contemporain. Témoin de son époque, le peintre Claude Duvauchelle tente de mettre en images les maux et l’aliénation engendrés par la violence des civilisations modernes. Par le biais de raccourcis et écrasement de plans, poses excessives et impossibles, il dépeint une humanité retournée à son animalité originelle, esclave de ses instincts les plus funestes.

Claude Duvauchelle privilégie dans sa peinture les grands formats. C'est en dessinant et peignant le corps humain au minimum grandeur nature « pour peindre le corps avec le corps » que Claude se sent le plus à son aise et que son travail prend toute sa véritable dimension. Sa thématique, son propos et son sujet étant volontairement récurrents, il varie sans cesse la technique et le support afin d’éviter la répétition.

Président du salon d'Art « Figuration Critique » depuis Octobre 2014, il a reçu le deuxième prix 2015 du Drawing International Fine Art Compétition.